Hautes-Alpes : un retour en Ukraine pour reformer une famille

Hautes-Alpes : un retour en Ukraine pour reformer une famille
© Thibaud Durand / Alpes 1

INTERNATIONAL / La famille Dokienko était arrivée le 22 mars dernier avec l’association Nadiïa Ukraini sur le territoire vallouisien. Elle est repartie samedi car le père des deux enfants est resté en Ukraine. La maman doit aussi reprendre son travail, rappelée par le gouvernement

 

- Hautes-Alpes -

 

Ils seront restés 60 jours en France après avoir fui leur pays en bombardement. La famille Dokienko était arrivée d'Ukraine le 22 mars dernier avec l’association Nadiïa Ukraini sur le territoire vallouisien. Vasile, le grand-père, Svitlana, son épouse, Inna, la mère, Yana, adolescente et Dmytro qui a pu continuer sa scolarité pendant cette période d’accueil… tous sont repartis samedi. Car Inna, la maman, fait partie de la fonction publique.

 

"Je travaille pour la compagnie ferroviaire d'Ukraine. Les fonctionnaires doivent rentrer avant fin mai. Sinon on perd notre travail"

 

Après les élus et représentants de l’État ukrainien, les fonctionnaires sont sollicités pour revenir en Ukraine afin de maintenir un niveau de service minimum. Plusieurs fois cette famille aura demandé aux bénévoles de repartir.

© Nadiïa Ukraini

Thibaut Durand les a rencontrés avant leur départ, son reportage pour Alpes 1 : 

 

T. Durand