Hautes-Alpes : les joyaux du Valgaudemar vont se laisser fouler par les traileurs

Hautes-Alpes : les joyaux du Valgaudemar vont se laisser fouler par les traileurs
Béranne - © Ludovic Imberis - Parc national des Écrin

SPORT/ TOURISME / Un Tour des Refuges en trail avec deux parcours est désormais proposé

 

- Hautes-Alpes -

 

Les joyaux du Valgaudemar vont se laisser fouler par les traileurs. Le territoire a désormais son Tour des Refuges en trail. Un projet qui était dans les cartons depuis un an et demi. Il faut dire que le Champsaur Valgaudemar ne cesse de valoriser les activités outdoor tout en s’adaptant à la demande. Après les tours pédestres, en VTT ou encore équestres, et alors que le nombre de traileurs, plus d’un million en France, ne cesse de croitre, l’offre autour de ce sport paraissait donc logique. C’est la FFCAM, Fédération française de clubs alpins et de montagne, qui a lancé cette idée. Objectif : se tourner vers une nouvelle clientèle alors que les pratiques ne cessent d’évoluer. Mais pour Nicolas Levoyer, le directeur de l’Office de Tourisme du Champsaur Valgaudemar, il ne s’agit pas de coller « à une demande consumériste du trail ». Ce Tour des Refuges en trail dans le Valgaudemar se veut novateur de par son identité, au cœur du Parc national des Écrins :

 

« Il ne s’agit pas de traverser de façon effréné les sentiers du Parc »

 

 

 

Deux parcours au programme : un de six jours qui s’adressera plutôt à des débutants en trail en montagne, et puis un parcours qui s’adresse aux initiés, sur trois jours. « On a un beau parcours de plus de 90 bornes et de plus de 6.000 mètres de dénivelé », souligne Nicolas Levoyer. Concernant la logistique, cette itinérance en plusieurs étapes, au départ de la Chapelle en Valgaudemar, permet aux traileurs de se ravitailler dans les différents refuges, tout en portant sur ses épaules le minimum. Une idée qui pourrait essaimer prochainement dans le Mercantour selon le président du comité régional PACA de la FFCAM.

 

A. Vallauri