Hautes-Alpes : législatives, Rémy Oddou jette l’éponge

Hautes-Alpes : législatives, Rémy Oddou jette l’éponge

POLITIQUE / L’ancien conseiller départemental et actuel maire de Lettret s’était lancé dans la course à l’Assemblée Nationale, sans étiquette. Une candidature qui se voulait être une « alternative progressiste à La République en Marche »

 

- Hautes-Alpes - 

 

Sa course dans la campagne aux législatives sur la première circonscription des Hautes-Alpes s’arrête à un mois des échéances : Rémy Oddou retire sa candidature. Le maire de Lettret et ancien conseiller départemental s’était lancé il y a deux semaines « pour proposer une alternative progressiste à la candidate Renaissance (Pascale Boyer - ,ndlr-) ». Mais dans une publication sur les réseaux sociaux, il évoque des raisons « d’ordre personnel et familial qui ont une incidence soudaine et directe sur l’organisation de ma vie » qui le pousse à renoncer à sa candidature. « C’est un soulagement au regard du contexte, une satisfaction que de continuer à m’investir dans ma commune pour monter des projets d’avenir ».

 

C. Cava Michard