Hautes-Alpes : les champions de demain sur les patinoires de Gap, Briançon et Orcières-Merlette

Hautes-Alpes : les champions de demain sur les patinoires de Gap, Briançon et Orcières-Merlette

SPORTS / Le Trophée Bauer des Petits Champions réunit du 16 au 18 avril près de 1.000 joueurs de U9, U11 et U13 dont les jeunes Rapaces et Diables Rouges

 

 - Hautes-Alpes -

 

Les champions de demain sur les patinoires de Gap, Briançon et Orcières-Merlette. Après deux années d’absence en raison de la crise sanitaire, le Trophée Bauer des Petits Champions fait son grand retour pour sa 30ème édition du 16 au 18 avril prochain. Créé en 1991 par l’Association Promotion Hockey, ce qui est considéré comme le plus grand rassemblement d’Europe de hockey mineur regroupe 96 équipes de six nations différentes (France, Italie, Suisse, République Tchèque, Autriche, Belgique), soit près de 1.000 joueurs.

 

« En équipe de France, il y a la moitié, voire trois-quarts des joueurs qui ont participé au tournoi », Benjamin Masse

 

Avec les U9 à Briançon, les U11 à Orcières-Merlette et les U13 à Gap, ce tournoi de trois contre trois sur un tiers de glace est réparti en quatre groupes de huit équipes. Les deux premières journées sont consacrées aux matchs de poules alors que la dernière est dédiée aux rencontres de classement avec au total 480 duels au programme. Un rendez-vous incontournable pour les jeunes hockeyeurs, et notamment pour les Haut-Alpins, selon Benjamin Masse du comité d’organisation.

 

Sous le regard de ses ainés qui ont participé au Trophée des Petits Champions et qui portent aujourd’hui le maillot des Rapaces ou des Diables Rouges, cette nouvelle génération haut-alpine voudra poursuivre la tradition victorieuse avec au moins un podium lors des quatre dernières éditions. 2016 était notamment fructueuse avec des 2ème places pour les U11 et U13 briançonnais ainsi que les U9 gapençais. Si vous ne faites pas partie des 3.000 spectateurs attendus lors des finales, les résultats des rencontres seront mis en ligne toutes les heures sur le site internet de l’APH.

 

C.Lourenço