Hautes-Alpes : un Embrunman en transition

Hautes-Alpes : un Embrunman en transition

SPORTS / Fondateur de l'épreuve, Gérald Iacono décide de prendre un peu de recul sur l'organisation de ce qui a été son bébé depuis 1984

 

- Hautes-Alpes -

 

Un Embrunman en transition. Créé en 1984, le triathlon XL d’Embrun est le bébé d’un homme qui était aux manettes durant toutes ces années d’une manifestation sportive à la réputation internationale, en accueillant les plus grands spécialistes de la discipline. Son nom est Gérald Iacono et à l’approche de la 40ème édition en 2024, le fondateur du « Mythe » décide de déléguer progressivement l’organisation.

 

« L’esprit de l’Embrunman ne sera pas changé. Il continuera ! », Gérald Iacono

 

Déjà en charge du parcours Vélo en 2021 et gérante de la nouvelle structure « EMOT », Anne Vergez pilote l’évènement en collaboration avec l’association « Embrunman Triathlon » et Tom Pagani de la société Extra Sports en charge de la logistique et des prestataires. « Un coup de jeune » selon Gérald Iacono, du haut de ses 78 ans, qui est rassuré par cette passation de témoin dans le respect des valeurs de l’Embrunman.

 

D’ores et déjà opérationnel, ce nouveau comité d’organisation travaille actuellement à la préparation de la prochaine édition qui aura lieu le 15 août prochain. Après une annulation en 2020 et une manifestation particulière en 2021 à cause des contraintes sanitaires, 2022 doit renouer avec sa version originale qui a fait son succès. Sans grand changement prévu sur le plan sportif, les inscriptions ne suivent, pour l'heure, pas le rythme souhaité avec un peu plus de 450 triathlètes alors que 1.500 concurrents sont attendus.

 

C.Lourenço