Hautes-Alpes : une saison moins enthousiaste à Gap Bayard

Hautes-Alpes : une saison moins enthousiaste à Gap Bayard

ÉCONOMIE / Après une saison nordique historique en 2021, l'or blanc aura manqué pour atteindre les mêmes niveaux cette année

 

- Hautes-Alpes - 

 

L’or blanc aura manqué à Gap Bayard. Après une saison 2021 historique, où le domaine nordique avait réalisé son meilleur hiver de tous les temps avec près de 50.000 accès, le bilan pour 2022 est « moins enthousiaste ». La neige déficitaire en janvier et février aura eu raison des touristes et de l’offre ski, réduite sur 5kms de neige de culture produite par les canons. 3.500 scolaires ont été accueillis, c’est moitié moins que l’an dernier.  3.500 accès aux pistes ont été vendus contre 13.000 en 2021, 2.500 locations de skis, 200 locations de raquettes et 50 de fatbike. Le chiffre d’affaires global s’établit à 150.000 euros. On mise désormais sur les beaux jours avec les activités estivales qui sont précoces, elles débutent dès ce samedi et jusqu’au 13 novembre prochain.

 

C. Cava Michard