Hautes-Alpes : repas à domicile à Gap à prix coûtant pour les moins aisés

Hautes-Alpes : repas à domicile à Gap à prix coûtant pour les moins aisés
photo prétexte

SOCIÉTÉ / 180 foyers bénéficient du portage à domicile à Gap et Romette, 36 % d’entre eux sont concernés par cette baisse de tarif

 

- Hautes-Alpes -

 

Repas à domicile à Gap à prix coûtant pour les moins aisés. Depuis le 1er mars, la commune a décidé de diminuer de 17,6% le prix minimum du portage des repas à domicile. Selon la cité préfecture des Hautes-Alpes, « certains bénéficiaires ne commandaient pas autant de repas qu’ils le souhaitaient, malgré la tarification sociale appliquée par le CCAS ». Roger Didier, le maire de Gap et Françoise Dusserre, adjointe déléguée aux actions sociales et aux solidarités intergénérationnelles, indiquent qu’il s’agit de faire en sorte « qu’aucune personne âgée ou handicapée ne renonce à ce service pour cause de tarif ».

180 foyers bénéficient du portage à domicile à Gap et Romette, 36% d’entre eux sont concernés par cette baisse de tarif.

 

A. Vallauri