Hautes-Alpes : un coup de projecteur sur la précarité menstruelle en ce 8 mars

Hautes-Alpes : un coup de projecteur sur  la précarité menstruelle en ce 8 mars

SOCIAL / Selon le Planning Familial 05, entre 8.000 et 23.000 euros sont dépensés en serviettes, tampons, cups ou culottes lavables dans toute une vie

 

- Hautes-Alpes -

 

Un coup de projecteur sur la précarité menstruelle en ce 8 mars. À l’occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le Planning Familial 05 s’engage pour combattre la difficulté ou l’impossibilité d’avoir accès à des protections hygiéniques pour des personnes réglées. C’est un véritable enjeu financier car selon l’association haut-alpine, entre 8.000 et 23.000 euros sont dépensés en serviettes, tampons, cups ou culottes lavables dans toute une vie.

 

« Une permanence à Gap, tous les mercredis de 12h30 à 16h45, pour venir se procurer gratuitement ces moyens de protection », Camille Theureau

 

Pour alerter et prévenir contre cette problématique qui touche 1,7 million de femmes en France d’après une étude menée en 2019 par l’IFOP et l’association Dons Solidaires, le Planning Familial 05 a tenu un stand ce mardi en début d’après-midi, place Jean Marcellin à Gap. L’occasion pour Camille Theureau, conseillère conjugale et familiale de rappeler l’engagement quotidien de l’association.

 

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a également lancé l’année dernière à la même date le Plan « les mêmes règles pour tous » en installant des distributeurs gratuits dans 10 lycées. Aucun n’a été implanté dans les Hautes-Alpes, d’où la subvention accordée au Planning Familial pour jouer ce rôle. Un an après, cette expérimentation s’est révélée être un succès et devrait être globalisée dans tous les départements de la Région.

Notez que Solidaires 05 et le CIDFF 05 ont également occupé la place principale de Gap au travers d’ateliers, d’une chorale ou de photographies. Le clou du spectacle sera finalement organisé à 19h avec une soirée théâtre et un débat dans la salle du Royal dont les recettes seront reversées au Planning Familial des Hautes-Alpes.

 

C.Lourenço