Hautes-Alpes : « le seul capable de gouverner ce pays en ce temps de tempête est Emmanuel Macron »

Hautes-Alpes : « le seul capable de gouverner ce pays en ce temps de tempête est Emmanuel Macron »

POLITIQUE / Arnaud Murgia revient au micro Alpes 1 sur son choix de voter Emmanuel Macron au premier tour des présidentielles

 

- Hautes-Alpes - 

 

« Avec la guerre à nos portes, on ne change pas de capitaine » : au micro d’Alpes 1 ce mardi, Arnaud Murgia revenait sur son choix de soutenir et appeler à voter pour Emmanuel Macron dès le premier tour des présidentielles. Si les détracteurs qualifient d’opportuniste la décision du maire de Briançon et président de la communauté de communes du Briançonnais, ce dernier explique qu’il a fait « le choix d’un Président de la République. Le seul capable de gouverner ce pays en ce temps de tempête est Emmanuel Macron ».

 

« Il  y a eu des marqueurs forts. Ce gouvernement a réformé, notamment le chômage. S’il n’avait pas protégé les Français comme il l’a fait pendant la crise, la situation serait largement différente. Nous n’en serions pas à ce niveau de croissance »

 

Un choix motivé par son amitié avec le Ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, mais aussi parce qu’il ne croit pas en la candidature de Valérie Pécresse, candidate LR qu’il a pourtant parrainée. « Il faut avoir la lucidité, elle ne pourra pas accéder au second tour de la présidentielle. Je me refuse de céder à l’alternative de Zemmour ou Le Pen ». Un choix aussi de confiance, « il y a eu des marqueurs forts. Ce gouvernement a réformé, notamment le chômage. S’il n’avait pas protégé les Français comme il l’a fait pendant la crise, la situation serait largement différente. Nous n’en serions pas à ce niveau de croissance ».

Aujourd’hui, Arnaud Murgia se met en retrait de son parti Les Républicains mais reste « un homme de droite ». Quant à la question d’adhérer à La République en Marche, elle ne se pose pas « car je ne me sens aucun atome crochu ». Et Horizons, le parti de l’ancien premier Ministre ? « J’ai pu en discuter avec Edouard Philippe la semaine dernière mais je n’ai pas fait de choix. Ce qui m’intéresse est d’être maire et président de la communauté de communes ». Arnaud Murgia réaffirme donc sa décision de ne pas être candidat pour les législatives.

C. Cava Michard