Hautes-Alpes : une lutte contre la fraude qui se veut coordonnée

Hautes-Alpes : une lutte contre la fraude qui se veut coordonnée

JUSTICE / Le Comité opérationnel anti-fraude s'est réuni vendredi dernier sous le co-présidence de la préfète Martine Clavel et le procureur de Gap Florent Crouhy

 

- Hautes-Alpes -

 

Une lutte contre la fraude qui se veut coordonnée dans les Hautes-Alpes. Réuni vendredi dernier sous la co-présidence de la préfète Martine Clavel et le Procureur de Gap Florent Crouhy, le Comité opérationnel anti-fraude permet un partage de renseignements et définir des stratégies communes d’actions. Le bilan de l’activité 2021 s’est traduit par 210 opérations conjointes et de nombreux contrôles anti-fraude. On en recense notamment 1.670 auprès des entreprises de transports routiers qui sont les plus surveillées. Les sanctions mises en place contre les infractions constatées sont multiples : administrative, financière mais aussi pénale.

Notez finalement que cette réunion a permis de présenter les orientations 2022 qui se concentrent, sans être exhaustif, contre la fraude aux prestations sociales ou l’habitat indigne.

 

C.Lourenço