Hautes-Alpes : meurtre de Saint-Mens, un Gapençais mis en examen

Hautes-Alpes : meurtre de Saint-Mens, un Gapençais mis en examen

FAITS DIVERS / L'homme de 19 ans s'est présenté de lui-même aux forces de l'ordre

 

- Hautes-Alpes - 

 

 

La piste du règlement de compte privilégiée, après la découverte du corps d’un homme de 26 ans vendredi soir, dans la colline Saint-Mens à Gap. Un Gapençais de 19 ans a été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire ce dimanche soir.

 

Une rixe entre locaux et touristes

C’est vers 17h30 ce vendredi que des promeneurs découvrent le corps de ce Briançonnais, dans la forêt de Saint Mens surplombant la capitale haut-alpine. L’homme a visiblement reçu plusieurs coups portés par arme blanche. Une enquête pour « meurtre » est alors immédiatement ouverte par le parquet de Gap, qui se dessaisira ensuite au profit du pôle criminel de Grenoble. Trois personnes sont placées en garde à vue, dont un homme de 20 ans, qui présente des blessures par arme blanche. Un Gapençais de 19 ans également, il s’est présenté de lui-même au commissariat de Ga, reconnaissant être l’auteur du coup mortel.

 

« Il indique avoir été agressé et s’être défendu », E. Vaillant, procureur de Grenoble

 

Mais selon le procureur du parquet de Grenoble, « il indique avoir été agressé et s’être défendu ». Il s’agirait d’une rixe ayant opposé des Gapençais de la cité de Molines à quatre autres jeunes domiciliés à Rueil Malmaison dans les Hauts de Seine, et ayant séjourné la semaine précédente à Briançon. Si les deux autres gardes à vue ont depuis été levées, le jeune majeur a quant à lui été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire ce dimanche soir. Pour l’heure, le motif de ce drame reste inconnu.

 

L.R