Hautes-Alpes : « l’apprentissage est une voie d’excellence, ce n’est pas une voie de garage », M. Clavel

Hautes-Alpes : « l’apprentissage est une voie d’excellence, ce n’est pas une voie de garage », M. Clavel

ÉCONOMIE / ÉDUCATION / La Semaine nationale de l’apprentissage dans l’artisanat permet de mettre en valeur ces métiers. La préfète s'est rendue sur le campus gapençais

 

- Hautes-Alpes -

 

À la découverte des métiers de l’artisanat. Jusqu’au 4 février, ces professions sont mises en valeur à travers la Semaine nationale de l’apprentissage. Des portes ouvertes, des rencontres ou encore des visites sont proposées grâce aux CFA. Ce mardi, la préfète des Hautes-Alpes a tenu à se rendre au Centre de formation d’apprentis régional de Gap de l’Université des Métiers et de l’Artisanat PACA.

Sur ce campus, 640 apprentis sont accueillis. Sur le territoire haut-alpin, on note une progression de plus de 50% du nombre d’apprentis entre 2020 et 2021 souligne Martine Clavel, « nous sommes passées de 750 apprentis en 2020 sur le département à 1.150 en 2021. C’est une priorité de l’État qui a un impact très positif sur la demande d’emplois des jeunes. On la voit diminuer ».

 

« L’apprentissage est une voie d’excellence, ce n’est pas une voie de garage », M. Clavel

 

40 % des apprentis deviennent patrons

Aux côtés de la préfète : Fabrice Zimmermann, Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Hautes-Alpes. Pour lui, les apprentis « peuvent être les repreneurs de demain » dans un contexte où il n’est pas toujours simple de transmettre son entreprise. Un constat approuvé par Alexandra Bertoncini, directrice du Centre de Formation d’apprentis régional de Gap, qui rappelle ce chiffre, « 40% des apprentis qui sortent de nos formations deviennent leurs propres patrons ».

Des formations où les méthodes d’apprentissage ont évolué, « aujourd’hui, ils ont besoin d’avoir des outils digitaux. Nous, on y voit aussi un intérêt car ça permet de les faire progresser à leur rythme ». Des investissements qui s’élèvent à 800.000 euros sur trois ans.

Notez que le Campus Université Régional des Métiers et de l’Artisanat URMA de Gap ouvrira ses portes ce mercredi de 9h30 à 16h30 sur rendez-vous. Vous pourrez ainsi en savoir plus sur les différentes formations qui sont proposées en apprentissage. 

 

A. Vallauri