Hautes-Alpes : Cyprien Sarrazin en route pour l’inconnu pékinois

Hautes-Alpes : Cyprien Sarrazin en route pour l’inconnu pékinois

SPORTS / En partance pour l’empire du Milieu le 4 février prochain, le Haut-Alpin est pour l’instant assuré de participer au géant qui est programmé le 13 février

 

- Hautes-Alpes -

 

Cyprien Sarrazin en route pour l’inconnu pékinois. Assuré de sa place aux Jeux Olympiques ce dimanche alors que le CNOSF avait dévoilé la liste de la délégation française trois jours plus tôt, le Haut-Alpin a pu libérer un vrai ouf de soulagement. Conscient et contrarié par sa saison de Coupe du monde en dents de scie, le Dévoluyard a su malgré tout évacuer le doute grandissant et réussir sa meilleure course de l’hiver lors du dernier géant avant les JO à Adelboden en Suisse.

 

« Tout le monde est sur un pied d’égalité au départ car personne n’a encore fait cette piste », Cyprien Sarrazin

 

Une belle 10ème place qui a permis en toute vraisemblance de composter son billet pour la Chine et plus spécifiquement Yanqing, site des épreuves de ski alpin. Un site et une piste de géant qui est actuellement un verticale point d’interrogation pour les compétiteurs mais peut-être une belle opportunité selon Cyprien Sarrazin.

En partance pour l’empire du Milieu le 4 février prochain, le Haut-Alpin est pour l’instant assuré de participer au géant qui est programmé le 13 février. Alors qu’il est peu probable que Cyprien Sarrazin s’aligne sur le Super-G et le super-combiné, ses chances sont bien plus élevées en ce qui concerne le parallèle par équipes mixtes qui conclura le 19 février les épreuves de ski alpin à Pékin. Pour rappel, c’est en slalom parallèle que le Dévoluyard a décroché, en 2016 à Alta Badia, sa seule victoire sur le circuit de la Coupe du monde.

 

C.Lourenço