Hautes-Alpes : une situation épidémiologique « toujours préoccupante » selon la préfète

Hautes-Alpes : une situation épidémiologique « toujours préoccupante » selon la préfète

SANTÉ / POLITIQUE / Le taux d’incidence est à 1.590 pour 100.000 habitats pour la semaine du 27 décembre au 2 janvier

 

- Hautes-Alpes -

 

Une situation épidémiologique « toujours préoccupante » dans les Hautes-Alpes, selon la préfète. Le taux d’incidence est à 1.590 pour 100.000 habitants pour la semaine du 27 décembre au 2 janvier. Quant au taux de positivité, il est de 17.4%. « Des indicateurs les plus élevés jamais connus depuis le début de la crise sanitaire » rappelle la préfecture alors que deux variants sont en circulation, Delta et Omicron. 50 personnes sont hospitalisées pour COVID 19 dont 13 en soins critiques. 83% des lits de réanimation sont occupés. Concernant la vaccination, 75% de la population du département a un schéma vaccinal complet.

 

De nouvelles règles d’isolement

Ainsi, pour les personnes positives, qui ont un schéma vaccinal complet et pour les enfants de moins de 12 ans, l’isolement est de sept jours pleins après la date du début des signes. Au bout de cinq jours, la personne positive peut sortir de l’isolement, si elle n’a plus de symptômes depuis 48h avec un test RT-PCR négatif. Dans le cas contraire, son isolement est maintenu jusqu’au 7ème jour. Le test n’est pas obligatoire à l’issue. Concernant les personnes positives qui ont un schéma vaccinal incomplet, et pour les personnes non vaccinés, l’isolement est de dix jours pleins. Mais, au bout de sept jours, la personne peut sortir d’isolement si elle n’a plus de symptômes depuis 48h et avec un test RT-PCR négatif.

 

LR