Hautes-Alpes : les Rapaces tirent la sonnette d’alarme sur la situation financière

Hautes-Alpes : les Rapaces tirent la sonnette d’alarme sur la situation financière

SPORT / Le président Jérôme Escallier s’interroge « sur l’avenir du hockey sur glace à Gap ».

 

- Hautes-Alpes -

 

Les Rapaces de Gap tirent la sonnette d’alarme sur la situation financière du club. Dans un communiqué ce lundi, le président Jérôme Escallier dit « s‘interroger sur l’avenir du hockey sur glace à Gap ». Les pertes de chiffre d’affaires s’élèvent à près de 190.000 euros pour le club suite aux reports de plusieurs matchs et face aux nouvelles restrictions imposées. Il en appelle donc à la responsabilité de l’État. « Nous avançons dans le flou le plus total, sans qu’aucune réponse ne nous soit apportée » explique le président de la SASP des Rapaces de Gap. Cette société anonyme sportive professionnelle représente pourtant « une trentaine d’emplois » et « plus de 100 intérimaires sur la saison », « c’est l’ensemble de l’économie locale qui est impacté » ajoute Jérôme Escallier.

 

A. Vallauri