Hautes-Alpes : faire payer les non-vaccinés atteints de COVID, Rémi Roux s'insurge

Hautes-Alpes : faire payer les non-vaccinés atteints de COVID, Rémi Roux s'insurge

SANTÉ / L'idée vient du député LR du Nord, Sébastien Huygues, et n'est pas du goût du conseiller départemental haut-alpin

 

- Hautes-Alpes - 

 

Les non-vaccinés devront-ils passer à la caisse s’ils sont atteints de COVID-19 ? C’est le souhait du député LR du Nord, Sébastien Huygue, qui a déposé un amendement allant dans ce sens. Il s’agirait d’appliquer une franchise aux personnes non-vaccinées bénéficiant de prestations de soins liés au coronavirus. Si l’amendement a été rejeté par l’Assemblée Nationale, c’est un débat de « mauvaise augure » qui s’installe selon le conseiller départemental Divers Gauche dans les Hautes-Alpes, Rémi Roux. L’élu voit là un système de « malus-bonus » qui préfigurerait d’un système de santé à plusieurs vitesses. « C’est le risque un jour d’appliquer cette méthode de déremboursement à d’autres cas : aux fumeurs, à ceux qui consomment trop de viande, de sucre, d’alcool, qui ne pratiquent pas d’activités physiques ou qui pratiquent des sports à risque », écrit-il dans un communiqué.

 

Le délai de dose de rappel réduit

Notez que ce dimanche, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé la diminution du délai pour recevoir une dose de rappel de vaccin contre le COVID-19. Dès le 15 février, il passera de sept mois aujourd’hui à quatre mois pour pouvoir conserver un pass sanitaire valide.

 

C. Cava Michard