Hautes-Alpes : les Rapaces de Gap face aux nouvelles restrictions à l'Alp'Arena

Hautes-Alpes : les Rapaces de Gap face aux nouvelles restrictions à l'Alp'Arena
© Patrick Domeyne

SPORTS / ÉCONOMIE / Ces mesures gouvernementales ne pouvaient pas plus mal tomber avec la perspective du choc du 4 janvier en Coupe de France face aux Diables Rouges de Briançon à domicile

 

- Hautes-Alpes -

 

Les Rapaces de Gap face aux nouvelles restrictions. C’est une impression de déjà-vu que vit actuellement la direction du club haut-alpin. En effet, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé ce lundi le retour des jauges pour trois semaines à partir du 3 janvier. Une limite à 2.000 spectateurs pour les enceintes sportives intérieures à quoi s’ajoute l’interdiction de consommer pour ne pas enlever le masque.

 

« Depuis le début de l’année, le pass sanitaire a réduit les recettes de 25% et sur cette période, il n’y a pas d’aides », Sébastien Oprandi

 

Avec l’importance de la billetterie au sein de l’Alp’Arena qui peut au maximum accueillir 2.930 personnes assises et debout ainsi que de la buvette, les finances fragiles des Rapaces de Gap vont l’être encore plus. Des perspectives peu réjouissantes pour le manager général des Rapaces de Gap Sébastien Oprandi d’autant plus que les aides de l’État sont aux abonnées absentes depuis le début de saison.

Ces mesures gouvernementales ne pouvaient pas plus mal tomber avec la perspective du choc du 4 janvier en Coupe de France face aux Diables Rouges de Briançon qui aurait brassé de nombreux fans haut-alpins d’hockey sur glace. Cependant, les Rapaces de Gap préfèrent attendre les décrets officiels qui divergent parfois des annonces mais une chose est sure : la lassitude est de mise face à ces restrictions « qui paraissent incohérentes quand les meetings politiques sont maintenus ».

 

C.Lourenço