Hautes-Alpes : un appel aux dons pour aider l'agriculteur de la Rochette

Hautes-Alpes : un appel aux dons pour aider l'agriculteur de la Rochette

FAITS DIVERS / L'agriculteur a perdu une grosse partie de son cheptel et tout son foin pour l'hiver

 

- Hautes-Alpes - 

 

Une fin d’année bien sombre pour un agriculteur à la Rochette. Dans un incendie survenu ce samedi dans son hangar agricole, il a perdu 30 % de son cheptel, des moutons et des agneaux, ainsi que tout son stock de foin. Un coup dur qui se verra certainement recevoir des indemnités des assurances. Mais en attendant, il faut bien nourrir les bêtes restantes. L’association PEPIF lui vient en aide. Une association régionale qui intervient normalement durant les incendies ou les inondations.

 

Mission : évacuer les animaux menacés lors de catastrophes naturelles

 

C’est en août 2020 que PEPIF, pour Patrouilleurs Equestres Prévention Incendie France, voit le jour. Des sapeurs-pompiers et des cavaliers en sont à l’initiative, avec un seul but : venir en aide à ceux que l’on a tendance à oublier lors de catastrophes naturelles, les animaux. Il ne s’agit pas de se substituer aux forces de sécurité civile mais bien de soutenir les hommes du feu et intervenir dans la sauvegarde des animaux en créant l’évacuation d’urgence pour les placer dans des centres temporaires d’accueil. « Grâce à notre réseau de bénévoles, on peut avoir plus de matériel pour évacuer plus rapidement. Cet été, lors des gros incendies, nous avons pu intervenir sur les centres équestres, qui disposent souvent de petits vans. Et avec des camions, nous avons évacué les chevaux », explique Laetitia Sepaniak, référente Hautes-Alpes pour PEPIF.

 

« La problématique est d’acheminer le foin vers l’agriculteur », L. Sepaniak

 

Dans la sauvegarde des animaux, PEPIF a créé aussi un service de foin de secours avant que l’assurance des propriétaires impactés ne prenne le relais. C’est cette mission qui est activée pour l’agriculteur de la Rochette. À peine lancé sur les réseaux sociaux, l’appel aux dons fonctionne déjà. Reste désormais à résoudre un problème logistique : acheminer le foin jusqu’à l’éleveur. « Nous allons affréter un camion qui va récolter tous les dons de foin », poursuit la référente.

Pour faire des dons, vous pouvez joindre Laëtitia Sepaniak au 06.12.23.71.02. ou Rémi Kauffmann au 06.89.79.08.85.

 

 

C. Cava Michard