Hautes-Alpes : Ilaké, un atelier de verre inspiré par le Champsaur

Hautes-Alpes : Ilaké, un atelier de verre inspiré par le Champsaur

CULTURE / Ses deux créatrices Claire Lange et Lucie Roy travaillent avec des chefs comme Alain Ducasse

 

- Hautes-Alpes -

 

Elles se sont installées au cœur de la Vallée du Champsaur à Saint Laurent du Cros pour y établir leur atelier de verre. Lucie Roy et Claire Lange ont été formées au Centre Européen de Recherches et de Formation aux Arts Verriers. En 2016, elles créent avec trois autres femmes une première entreprise en Lorraine. Il y a un peu plus d’un an, elles décident de poser leurs valises dans le Champsaur. De là est né Ilaké, leur atelier.

 

Une collaboration avec Alain Ducasse leur met le pied à l’étrier

Niché dans la commune de St Laurent du Cros, Ilaké est à l’image de ces deux créatrices : un lieu accueillant, ouvert sur la nature face au massif des Écrins. Lucie Roy et Claire Lange sont passionnées et ça se voit ! Une passion qu’elles partagent avec ceux avec qui elles collaborent très souvent : les chefs cuisiniers souligne Claire, « ça ouvre une porte à la création qui est très vaste. C’est toujours une collaboration avec des artistes. Ils savent ce qu’ils veulent, ils ont toujours plein de couleurs dans la tête ».

Et c’est une collaboration un peu particulière qui leur a mis le pied à l’étrier. Celle avec le chef triplement étoilé, Alain Ducasse, explique Lucie Roy, « ça a commencé lors d’un salon à Paris. La personne qui s’occupe de la décoration des restaurants Ducasse a rencontré Claire. Elle lui a passé une première commande pour un restaurant Ducasse qui ouvrait à Kyoto ». Depuis, plusieurs maisons de référence font appel à leur service comme la Bonne Étape à Château Arnoux Saint Auban ou les Olivades à Gap pour les Alpes du Sud. Il faut dire que ces deux jeunes artisanes de 32 ans ont de quoi susciter l’intérêt. Outre le travail pour des chefs, leurs créations se destinent aussi aux particuliers.

 

 

La nature environnante, véritable source d’inspiration 

« Souvent les clients pensent que les végétaux sont enfermés dans le verre alors que c’est un décor qu’on a dessiné » ajoute Lucie. Avec Claire, elles travaillent avec du verre fabriqué en France. Une volonté qui correspondait aux valeurs des jeunes femmes, « c’est un verre plutôt pauvre mais que l’on va venir valoriser avec nos décors et cet enfermement de bulle d’air ». Les deux créatrices qui ont aussi dû s’adapter à l’altitude du Champsaur et à la météo, « le verre est très sensible au choc thermique. La plus grande variable a été pour nous l’altitude avec le changement par rapport à la Lorraine. On a quasiment mis six semaines avant de retrouver des vrais courbes de cuisson ».  

 

Découpe du verre, chanfrein, application de la sérigraphie, des poudres fusion, cuissons, ou encore finitions : une dizaine d’étapes est nécessaire pour créer un objet, inspiré et fabriqué dans le Champsaur par deux artisanes aux doigts de fée.

 

Luminaires, pièces murales ou encore art de la table…

Les idées ne manquent pas pour glisser un beau cadeau sous le sapin. Et justement, l’atelier Ilaké ouvrira exceptionnellement ses portes tous les samedis avant Noël. Les créatrices seront également présentes lors du marché de Noël de St Bonnet en Champsaur le 18 décembre. Notez que des stages sont proposés par Lucie Roy et Claire Lange.

Vous pouvez en savoir plus sur leur site internet.

 

Le reportage d’Aurore Vallauri :

A. Vallauri