Hautes-Alpes : sans statut, ils se mettent à nu

Hautes-Alpes : sans statut, ils se mettent à nu
© Thierry Ray

SANTÉ / Les infirmiers anesthésistes étaient mobilisés ce jeudi devant le CHICAS de Gap pour une reconnaissance de leur profession

 

- Hautes-Alpes - 

 

Des infirmiers anesthésistes à moitié dévêtus dans la rue, le spectacle avait de quoi surprendre les passants ce jeudi à Gap. « Sans statut, on est tout nu » avaient écrit les professionnels, une trentaine qui manifestait pour demander une reconnaissance de leur statut à hauteur de leur formation et leur diplôme. Ils dénoncent aussi le manque de moyens et d’effectifs alors qu’ils sont également en première ligne face à la crise COVID.

 

C. Cava Michard