Hautes-Alpes : soutien à un manifestant devant la gendarmerie de La Saulce

Hautes-Alpes : soutien à un manifestant devant la gendarmerie de La Saulce

SOCIÉTÉ / Une convocation dans le cadre d'une enquête pour violences sur dépositaire de l'autorité publique suite à la mobilisation du 8 mai dernier à Serre-Ponçon

 

- Hautes-Alpes -

 

Mobilisations devenues habituelles à Savines le Lac, les 8 mai riment désormais avec blocage de la circulation à Serre-Ponçon pour manifester contre la privatisation des barrages et désormais le projet « Hercule ». Une édition 2021 qui a réuni plusieurs centaines de personnes et qui a vu ce jeudi matin la convocation de l’un d’entre eux à la gendarmerie de La Saulce dans le cadre d’une enquête pour violences sur dépositaire de l’autorité publique suite notamment à des jets de projectiles.

 

« Notre compagnon de manifestation qui a été convoqué fait parti du mouvement non-violent donc ce qu’on lui reproche, c’est strictement impossible qu’il l’ait fait » Agnès, mobilisée devant la gendarmerie de La Sauce

 

Considérée comme un « coup de pression » des forces de l’ordre, cette convocation a vu la mobilisation d’une quinzaine de personnes qui s’est rassemblée pour soutenir un camarade dont le droit de manifester est bafoué selon Agnès, sympathisante du collectif « Ne nous laissons pas tondre », organisateur de la manifestation du 8 mai dernier.

Contacté par la rédaction d’Alpes 1, le Procureur de Gap, Florent Crouhy, précise que deux autres auditions libres doivent avoir lieu dans le cadre de l’enquête. Notez qu’aucune interpellation n'a pour l'heure été effectuée dans ce dossier.

 

C.Lourenço