Hautes-Alpes : L’ancienne usine Badin de Gap lauréate du loto du patrimoine

Hautes-Alpes : L’ancienne usine Badin de Gap lauréate du loto du patrimoine

CULTURE / le projet de restauration de l’ancienne usine Badin à Gap retenu par le comité de sélection du loto du patrimoine

 

- Hautes-Alpes -

 

Le Comité de sélection 2021 de la 4ème édition de la Mission patrimoine présidé par Stéphane Bern et composé principalement de représentants du ministère de la Culture, de la Fondation du patrimoine, de FDJ et d’associations d’insertion) a retenu le projet de restauration de l’ancienne usine Badin à Gap, conduit par la Cinémathèque de Montagne.

L’édifice, construit en 1895 par Louis Badin, est situé au 7 rue du Forest d’Entrais, à proximité du centre-ville de Gap. Il abrite une ancienne usine, unique en France, de battage de la fenasse.

 

Avec ce loto du patrimoine, l’objectif sera de remettre en état l’ancienne usine Badin pour lui redonner vie. Une dégradation de la toiture observée ces dernières années, est à l’origine d’infiltrations d’eau, fragilisant la charpente et les sols. En outre, le bâtiment est fissuré et une partie du plancher du 2nd étage a brûlé. Des études géotechniques récentes ont révélé un sol meuble et il va falloir injecter de la résine dans les fondations du bâtiment existant pour les consolider et creuser des fondations plus profondes pour les extensions qui seront construites indique Gilles Charensol, Directeur de la Cinémathèque de Montagne. Seule la partie hébergeant la fabrique artistique déjà installée sur le site depuis 2012 a fait l’objet d’une réhabilitation. Le projet porte sur la partie non réhabilitée, celle correspondant aux bâtiments de l’usine proprement dite. La restructuration des trois niveaux du bâtiment existant s’accompagnera de deux extensions : l’une pour la salle de projection et l’autre pour le stockage et la circulation verticale (escaliers et ascenseur). Les menuiseries et le toit seront refaits, les façades resteront « dans leur jus », afin de conserver l’esprit du bâtiment.

 

La dotation financière attendue est de 45 000 €. Le montant attribué, connu en fin d’année, dépendra toutefois du niveau de collecte des jeux de FDJ.

Grâce au tirage du Loto du Patrimoine et aux jeux de grattage de la FDJ qui suscite chaque année l’engouement de millions de français, depuis 2018 4000 sites en péril ont  été signalés sur la plateforme participative www.missionbern.fr et près de 72 millions d’euros sont venus soutenir la mission, permettant à la Fondation du patrimoine de s’engager dans la restauration de 627 sites. Dans les Hautes-Alpes, cinq projets ont déjà été soutenus à La Roche de Rame, Arvieux, Villard d’Arène, Embrun, Villard Saint Pancrace.

 

M.Mathieu



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios