Hautes-Alpes : quelle agriculture pour les dix prochaines années ?

Hautes-Alpes : quelle agriculture pour les dix prochaines années ?

AGRICULTURE / Pour la première fois, la SAFER consulte les habitants au sujet de sa feuille de route, elle qui est en quelque sorte le garde fou du foncier agricole dans le département

 

- Hautes-Alpes - 

 

Quelle agriculture pour demain ? Et pour les dix prochaines années ? C’est la question que se pose régulièrement la SAFER dans les Hautes-Alpes. La Société d’Aménagement foncier et d’Établissement rural est en quelque sorte le garde fou des terres agricoles, elle veille à ce qu’elles ne soient pas trop grignotées par les différents aménagements. Bien sûr, il existe des zones de tension comme les vallées autour des stations de ski ou le Gapençais. La SAFER 05 arrive désormais à un moment fatidique : elle doit réécrire sa feuille de route pour les six prochaines années. Et pour la première fois, ce sont les habitants qui seront amenés à la dessiner pour les 10 ans à venir. Une série de 12 ateliers se tient au travers du département, l’un a eu lieu ce jeudi soir à Gap. Jean-Marie Digue, directeur de la SAFER 05.

C. Cava Michard