Hautes-Alpes : le lac de Serre-Ponçon, un joyau à surveiller et à sécuriser

Hautes-Alpes : le lac de Serre-Ponçon, un joyau à surveiller et à sécuriser

SÉCURITÉ / Au total, les sapeurs-pompiers réalisent 800 actes de secours par an dont 10 à 15 sauvetages, soit des personnes qui seraient noyées sans leurs interventions

 

- Hautes-Alpes -

 

Le lac de Serre-Ponçon, un joyau à surveiller et à sécuriser. Alors que les vacances scolaires d’été viennent de débuter, les sapeurs-pompiers et la gendarmerie des Hautes-Alpes sont sur le pied de guerre pour préserver la sécurité des différents baigneurs qui viennent profiter du lac. Un dispositif de sécurisation présenté ce mardi à Savines le Lac en présence des différents institutionnels du département à l’instar du directeur du cabinet de la préfète, Nicolas Belle ou le recteur de l’Académie d’Aix-Marseille, Bernard Beignier. 

 

Huit plages surveillées autour du lac de Serre-Ponçon

Au départ de La Capitainerie de Savines le Lac où le vent était au rendez-vous, la nouvelle embarcation du SDIS 05 a été étrennée. Un bateau construit l’hiver dernier avec des capacités opérationnelles supérieures en termes de déplacement et d’embarquement de victimes car il peut contenir jusqu’à 15 personnes. Outil essentiel de la surveillance au cœur du lac, ce bateau est le complément du travail des sapeurs-pompiers qui surveillent également huit plages autour de Serre-Ponçon et 13 dans la totalité du département. À l’occasion de cette présentation du dispositif, une démonstration des gestes qui sauvent a été réalisée par deux jeunes sauveteurs haut-alpins. « Ils ont été formés au brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA). Pour la très grande majorité, ce sont des étudiants que l’on recrute pour la saison d’été. On en recrute 35 pour assurer cette mission », souligne le lieutenant-colonel Éric Noell, chef du pôle Métiers/Missions du SDIS 05

 

 

Un dispositif de sécurisation d’envergure en adéquation avec la popularité de ce site emblématique des Hautes-Alpes mais qui a un coût. Un coût principalement pris en charge par les communes qui entourent le lac de Serre-Ponçon qui se sont regroupées en un syndicat mixte, le SMADESEP. Avec sa double casquette de président et de maire de Savines Le Lac, Victor Berenguel insiste sur l’engagement des deux institutions.

 

« Nous avons une enveloppe de plus de 130.000 euros par an et sur les plages publiques de Savines, nous avons également des ASVP qui circulent », Victor Berenguel

 

Au total, les sapeurs-pompiers réalisent 800 actes de secours par an dont 10 à 15 sauvetages, soit des personnes qui seraient noyées sans leurs interventions. Notez finalement qu’en une quinzaine d’années de surveillance estivale, aucune victime n’est à déplorer sur les différentes plages surveillées.

Le reportage de Christophe Lourenço :

C.Lourenço



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios