Hautes-Alpes : sécurité et délinquance au cœur des débats dans l’Embrunais

Hautes-Alpes : sécurité et délinquance au cœur des débats dans l’Embrunais

SÉCURITÉ / Le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance a été réuni ce mardi après trois ans d'absence

 

- Hautes-Alpes -

 

Sécurité et délinquance au cœur des débats dans l’Embrunais. Alors que la crise sanitaire et les élections ont empêché sa réunion depuis trois ans, la séance plénière du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance a eu lieu ce mardi à Embrun sous l’égide de son maire et présidente de la Communauté de communes de Serre-Ponçon Chantal Eyméoud.

 

« Mon rôle est de ne pas laisser les maires seuls, face à eux-mêmes quand ils sont face à des situations très compliquées », Chantal Eyméoud

 

À l’instar d’autres intercommunalités des Hautes-Alpes, cette instance française regroupe tous les acteurs qui œuvrent dans ces différents domaines afin de coordonner un contrat local de sécurité. La création d’une feuille de route pour un avenir en commun pour le bien et la protection de ses concitoyens selon Chantal Eyméoud.

Outre la gendarmerie, les maires, les associations, cette assemblée permet également de rassembler la préfecture et le parquet qui sont en charge de la sécurité et de la justice sur le territoire. « La prévention de la délinquance est un véritable objectif et projet pour vivre en paix sur le territoire », a ainsi salué Nicolas Belle, directeur de cabinet de la Préfète des Hautes-Alpes qui était accompagné de Florent Crouhy, Procureur de la République de Gap.

 

C.Lourenço



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios