Hautes-Alpes : « la sécurité d’une ville de 42.000 habitants repose sur deux policiers ! »

Hautes-Alpes : « la sécurité d’une ville de 42.000 habitants repose sur deux policiers ! »

FAITS DIVERS / Le maire de Gap s'indigne une nouvelle fois du manque d'effectifs policiers dans sa ville, au lendemain de coups de feu tirés en plein centre-ville

 

- Hautes-Alpes - 

 

Après l’affaire des coups de feu à Gap, le maire interpelle le ministre de l’Intérieur. Roger Didier déplore une nouvelle fois dans un courrier envoyé à Gérald Darmanin le manque de policiers. Lors des coups de feu, dimanche matin, « un seul équipage de fonctionnaires de la police était disponible pour intervenir. La sécurité d’une ville de 42.000 habitants repose régulièrement, en particulier la nuit, sur deux policiers », écrit l’élu qui estime insuffisantes les réponses apportées par le gouvernement à ses interpellations. « Le ministre considère que les effectifs sont suffisants et m’invite à renforcer ma police municipale », s’indigne Roger Didier.

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios