Hautes-Alpes : la piste criminelle privilégiée après l’incendie du CMCL

Hautes-Alpes : la piste criminelle privilégiée après l’incendie du CMCL

FAITS DIVERS/ Une enquête a été ouverte pour « destruction volontaire par incendie »

 

- Hautes-Alpes -

 

La piste criminelle privilégiée après l’incendie du CMCL. Site choisi par la mairie de Gap pour accueillir le centre de vaccination qui pris feu à partir de 3h20 ce mercredi matin. Endommagé par les flammes qui ont démarré avec du mobilier réuni au milieu du bâtiment, le CMCL ne pourra plus accueillir les gapençais qui souhaitent se vacciner qui devront désormais aller à la patinoire de l’Alp’Arena. Le parquet a alors ouvert une enquête considérée comme prioritaire pour « destruction volontaire par incendie » qui a été confiée à la brigade de sûreté urbaine du commissariat de Gap. Les premières investigations ont permis de constater des traces d’effraction au niveau de la porte. Des relevés ont été effectués par la police scientifique. La vidéo-surveillance est en cours d’exploitation mais n’a rien donné pour l’instant. De plus, le parquet de Gap s’est rapproché de celui de Valence alors qu’un centre de vaccination à Nyons a également été incendié mais aucun lien n’est établi pour l’instant.  

 

C.Lourenço



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios