Hautes-Alpes : l'apprentissage du code de la route dès la cour de récré

Hautes-Alpes : l'apprentissage du code de la route dès la cour de récré

ROUTES / La mairie de Gap a remis vendredi un kit pédagogique à l'école du Stade, une première

 

- Hautes-Alpes - 

 

L’apprentissage du code de la route s’apprend dès le plus jeune âge… à deux roues. C’est une première pour Gap : la ville a livré à l’école du Stade vendredi dernier un kit pédagogique « Savoir rouler à vélo ». Destiné aux élèves de CM2, il est composé de panneaux de signalisation, de plots ou de sens giratoire. Et la cour de récré devient là un vrai parcours urbain pour que les enfants soient de bons cyclistes, mais aussi des piétons alertes et de futurs conducteurs prudents.

 

L'APER avant l'ASSR puis le code de la route

C’est une obligation : les enfants doivent valider l’APER, l’Attestation de Première Éducation à la Route. Cette formation, inscrite dans les programmes de l’école primaire, consiste à évaluer les savoirs et comportements des enfants, avec trois blocs d’apprentissage : savoir pédaler comme freiner dans une zone délimitée, conduire son vélo sur un parcours de slalom simple, mettre son casque et le régler. Puis savoir circuler avec des panneaux de signalisation tout en adaptant sa conduite en fonction des autres usagers et en respectant le code de la route sur le parcours. Dernière étape, pas des moindres : aborder une sortie vélo en situation réelle, sur la voie publique. Pascale Rogon est adjointe au maire de Gap, déléguée à l’Éducation :

 

Pour finaliser le programme, ce sera au collège où les petits conducteurs passeront alors l’ASSR, l’attestation scolaire de sécurité routière. Elle leur permettra plus tard de passer le code de la route.

 

W. Chastan