Hautes-Alpes : deux maisons dans le Champsaur accueillent des colonies de chauves-souris

Hautes-Alpes : deux maisons dans le Champsaur accueillent des colonies de chauves-souris
Pipistrelle de Kuhl à Saint-Jean-Saint-Nicolas - © M. Corail - PNE

ENVIRONNEMENT / L’opération « refuges pour les chauves-souris » a été lancée pour permettre la cohabitation avec ces espèces protégées

 

- Hautes-Alpes -

 

Ce sont des locataires un peu particulières qui sont accueillies par deux maisons champsaurines... Il s'agit de deux colonies de chauves-souris. L’une a élu domicile dans une maison de La Motte en Champsaur. 148 murins à moustache se sont installés. Il s’agit de la plus grosse colonie de reproduction connue en PACA indique le Parc national des Écrins. L’autre a trouvé refuge à Saint Bonnet en Champsaur. Entre 30 et 50 pipistrelles de Kuhl ont été dénombrées sous le toit et le bardage d’une maison. Depuis 1976, les chauves-souris sont reconnues comme espèces protégées mais elles sont sur le territoire national, pour la plupart, en régression à cause des activités humaines. L’utilisation des pesticides, la pollution lumineuse, ou encore les aménagements touristiques des cavités souterraines, sont pointés du doigts.

Ainsi pour protéger ses deux colonies, les deux familles ont contacté la Société française pour l’étude et la protection des mammifères. L’opération « refuges pour les chauves-souris » a été lancée. Les familles devront suivre certaines préconisations comme laisser certains volets ouverts ou utiliser des produits non toxiques pour le traitement des bois. Une convention a également été signée avec le groupe Chiroptères de Provence et le Parc national des Écrins. En France, ce sont près de 1.500 conventions de ce type qui ont été signées.

 

A. Vallauri