Hautes-Alpes : homicide à Gap, l’auteur présumé mis en examen pour assassinat

Hautes-Alpes : homicide à Gap, l’auteur présumé mis en examen pour assassinat

FAITS DIVERS / Il a été placé en « détention provisoire dans un établissement pénitentiaire adapté à ses difficultés physiques et psychiques » indique le Procureur Éric Vaillant

 

- Hautes-Alpes -

 

Homicide à Gap, l’auteur présumé mis en examen pour assassinat. Samedi dernier, un homme de 66 ans a été touché par arme à feu au quartier des Cèdres à Gap. Alors que le parquet de Gap s’est dessaisi au profit du pôle criminel de Grenoble, le Procureur Éric Vaillant indique que le juge des libertés et de la détention a ordonné le placement de l’auteur présumé âgé de 65 ans « en détention provisoire dans un établissement pénitentiaire adapté à ses difficultés physiques et psychiques ». Selon les premiers éléments de l’enquête, ce sexagénaire en fauteuil roulant aurait ouvert le feu sur son voisin pour un différend concernant une place de parking pour personne handicapée. L’auteur présumé aurait attendu le retour de son voisin à l’entrée de cette résidence Serrebourges, armé d’un fusil de chasse calibre 12, et lui aurait tiré deux fois dessus. Une enquête est ouverte pour assassinat car la préméditation est retenue.  

 

A. Vallauri