Hautes-Alpes : un vaccinobus dans les villages du territoire

Hautes-Alpes : un vaccinobus dans les villages du territoire

SANTÉ / Une opération orchestrée par la Région Provence Alpes Côte d'Azur avec un bus dédié pour la vaccination par département

 

- Hautes-Alpes -

 

« Pour mon épouse qui est malvoyante, c’est très bien et ça me facilite la vie ». Faciliter la vie de nos anciens comme celle de Pierre, tel est donc l’objectif premier de l’opération « Vaccinobus » dans le cadre de cette campagne de vaccination contre la Covid-19 dans les villages de moins de 2.500 habitants et sans pharmacie la plupart du temps. Précurseuse en France de ce dispositif de vaccination itinérant, la Région Provence Alpes Côte d’Azur a ainsi engagé un partenariat avec la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs et le Comité départemental des secouristes de la Croix-Blanche en débloquant pour l’occasion 480.000 euros.

 

 

Avec 21 doses de Pfizer-BioNtech disponibles pour cette journée de vaccination, autant de personnes âgées de plus de 70 ans ou de 65 à 69 ans avec une comorbidité ont ainsi été prévenues par la mairie de Puy Saint-André pour faciliter une nouvelle fois l’accès au vaccin. Un vaccin administré dans un cadre organisé et clair. « C’est un bus qui est équipé pour faire une partie consultation médicale puis une autre partie dédiée à la vaccination effectuée par une infirmière. Après, on est avec deux secouristes de la Croix-Blanche qui sont en charge de l’accueil des patients et toute la logistique autour », explique le Docteur Alethe Mignot en charge du « vaccinobus » du jour.

 

« J’essaye de profiter du confinement pour mettre six vaccinodromes dans nos lycées pour les ouvrir en termes de proximité », Renaud Muselier

 

Avec un bus par département, le calendrier de vaccination du « vaccinobus » et les communes choisies sont établis par la Région, les Préfectures et les délégations départementales de l’ARS en fonction des territoires et en relation avec les centres déjà existants. Présent sur les Hautes-Alpes, Renaud Muselier, président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur est venu lui-même superviser cette étape à Puy Saint-André et n’hésite pas à voir d’ores et déjà plus grand en passant notamment de 6 à 12 bus si les doses sont disponibles.

Au total, 22 communes haut-alpines et 15 localités bas-alpines sont concernées par cette opération qui s’étend jusqu’au 22 avril pour les premières doses et du 27 avril au 20 mai pour les secondes injections.

 

Le reportage de Christophe Lourenço :

C.Lourenço