Hautes-Alpes : forte progression de la concentration en virus dans les eaux usées de Gap

Hautes-Alpes : forte progression de la concentration en virus dans les eaux usées de Gap
photo prétexte

SOCIÉTÉ / SANTÉ / Elle a été multipliée « pratiquement par quatre en une semaine et par plus de dix en quinze jours » selon le maire

 

- Hautes-Alpes -

 

Forte progression de la concentration en virus dans les eaux usées de Gap. C’est ce qu’indique le maire, Roger Didier. La commune a en effet rejoint le dispositif mis en place par la région Provence Alpes Côte d’Azur au début du mois de février. Il permet de faire une cartographie préventive de la COVID 19 grâce à l’analyse des eaux usées avec le concours du Bataillon de marins-pompiers de Marseille. Le but : anticiper la propagation du virus. Selon le maire de Gap, les derniers prélèvements à la station d’épuration « montrent une forte progression de la concentration en virus des eaux usées ». Elle a été multipliée « pratiquement par quatre en une semaine et par plus de dix en quinze jours ». Roger Didier lance donc « un nouvel appel à la responsabilité » même s’il dit comprendre « le sentiment de lassitude». « C’est à ce prix là que nous pourrons envisager un été plus serein et des rendez-vous festifs » ajoute le maire, pour qui, la clef reste la vaccination.

 

 

A. Vallauri