Hautes-Alpes : le projet alimentaire territorial adopté par l’État

Hautes-Alpes : le projet alimentaire territorial adopté par l’État

AGRICULTURE / Plus d’un million d’euros investis dans 40 projets pour une alimentation plus saine et locale

 

- Hautes-Alpes -

 

Le projet alimentaire territorial adopté par l’État. Porté par le Conseil Départemental et l’Agence de développement des Hautes-Alpes, ce dispositif permettra d’investir plus d’un million d’euros dans 40 projets pour une alimentation plus saine et locale. Né à l’occasion du premier confinement, le programme SoliAgri est notamment concerné et peut ainsi pérenniser ce partenariat mis en place avec le Département en intermédiaire entre les producteurs et les banques alimentaires. Un exemple des différents projets qui ont « de quoi donner de belles perspectives de travail aux agriculteurs haut-alpins et un bel avenir au contenu de nos assiettes » selon Jean-Marie Bernard, président du Conseil départemental des Hautes-Alpes.

 

LR