Hautes-Alpes : « ces 20 mois après ma blessure m’ont beaucoup aidée »

Hautes-Alpes : « ces 20 mois après ma blessure m’ont beaucoup aidée »

SPORTS / Après 20 mois sans compétitions suite à une blessure au dos, elle revenait à la compétition mondiale cette année. Et elle décroche une seconde place au général en ski cross

 

- Hautes-Alpes - 

 

C’était presque inespéré pour elle. Après une saison 2019-2020 blanche après une blessure au dos, Alizée Baron revenait à la compétition cette année avec « l’ambition de revenir dans les meilleurs mondiaux, mais je ne pensais pas que ça irait aussi vite », explique t-elle ce vendredi dans "Le 8:30". Car c’est à la deuxième place qu’elle termine au général de la Coupe du Monde de ski cross, après une médaille de bronze aux championnats du monde au Suède. Il faut dire que la championne d’Orcières-Merlette a fait une préparation complète, « même si j’avais le sentiment d’être prête, la compétition est quelque chose de différent. Une saison, c’est beaucoup de course, il peut se passer beaucoup de choses ».

 

«  Ces 20 mois après ma blessure m’ont beaucoup aidée », A. Baron

 

Après une période creuse pour elle où elle a remis « beaucoup de choses en question, j’ai essayé de rester calme, d’optimiser ma récupération. Ces 20 mois après ma blessure m’ont beaucoup aidée à attaquer la saison avec maturité et gérer ces phases de yo-yo ». Mais c’est tout de même avec de la pression et du stress qu’elle arrive sur les pistes de Veysonnaz en Suisse le week-end dernier en rêvant de déloger la seconde, « la semaine qui a précédé a été épouvantable, je ne savais pas à quoi m’attendre. Finalement, une fois sur la piste, j’étais uniquement focalisée sur ma course. C’est uniquement après la finale que j’ai réalisé que je décrochais cette seconde place, ça fait un bien fou ».

 

C. Lourenço