Hautes-Alpes : « j’attendais ce titre avec impatience »

Hautes-Alpes : « j’attendais ce titre avec impatience »

SPORTS / Simon Billy est devenu ce samedi le skieur le plus rapide de la planète en remportant son premier gros globe de cristal

 

- Hautes-Alpes -

 

« J’attendais ce titre avec impatience ». Après avoir été longtemps barré par la légende du ski de vitesse l’Italien Simone Origone, Simon Billy a ce week-end cassé ce plafond de verre en remportant son premier gros globe de cristal à Idre Fjäll en Suède. Trois courses et trois victoires pour le Haut-Alpin à l’occasion de cette saison de Coupe du monde atypique et très resserrée avec seulement cette étape scandinave au programme. « C’était un rendez-vous à ne pas manquer car c’était très court. Si on passait à côté d’une course, c’est trop compliqué de revenir après. Il fallait répondre présent sur chaque run et c’est ce que j’ai fait ! », explique le Varsinc qui ne cache pas sa satisfaction et sa fierté ce mardi au micro du 8:30 d'Alpes 1.

 

Une saison 2022 chargée mais excitante

Une saison extrêmement particulière avec de nombreux rendez-vous annulés cet hiver à Vars qui est la Mecque du ski de vitesse avec la mythique piste de Chabrières. En effet, à cause de la crise sanitaire et de la fermeture des remontées mécanique, la station haut-alpine a dû annuler plusieurs épreuves de Coupes du monde, les Championnats du monde et les Speed Masters. Une déception car « je me sens en forme. Je sens que j’ai ce qu’il faut pour chercher un titre de champion du monde et même un record du monde à la maison. Je vais ronger mon frein et j’ai déjà le regard tourné vers la saison prochaine ». Une année 2022 qui s’annonce palpitante avec un nouveau statut, un titre à défendre et pleins d’autres à aller chercher. Des ambitions élevées pour un sportif qui aime son sport et qui veut le mettre encore plus sur le devant de la scène.

 

C.Lourenço