Hautes Alpes : des jeunes accompagnés dans la crise

Hautes Alpes : des jeunes accompagnés dans la crise

ÉCONOMIE / 7 milliards d'euros ont été engagés par l'État pour ce plan national 1jeune 1solution

 

- Hautes-Alpes -

 

Depuis le début de l’année, le gouvernement s’engage pour venir en aide à une jeunesse extrêmement impactée par la crise du Covid-19. Une plateforme 1jeune 1solution a alors été mis en place avec la collaboration et un partenariat renforcé entre les services publics de l’emploi que sont Pôle Emploi, CAP Emploi et Mission Locale Jeunes.

 

« Le principe de la Garantie jeunes est de les propulser très vite dans le monde du travail pour qu’ils gagnent plus vite en autonomie et en confiance », Martine Clavel

 

Ce sont dans les locaux gapençais de cette dernière structure que la préfète des Hautes-Alpes Martine Clavel est allée ce vendredi à la rencontre de certains jeunes qui bénéficient des différents dispositifs mis en place et plus spécifiquement de la Garantie jeunes qui a convaincu 150 Haut-Alpins entre 16 et 25 ans en 2020 et presque le double en 2021.

Ce plan national vise donc à trouver une solution pour les jeunes mais également faciliter le contact avec les entreprises qui sont parfois réticentes face à la lourdeur administrative française. Pôle Emploi joue alors un rôle majeur avec onze aides à l’embauche avec deux qui sortent du lot. Avec le Parcours Emploi Compétence (PEC) Jeunes dédié au secteur public, les entreprises qui se trouvent en zones de revitalisation rurale (ZRR), soit la majorité du département, n’auront que 177 euros à débourser pour un contrat de 20h. Même aide avantageuse dans le cadre du Contrat Initiative Emploi (CIE) Jeunes spécifique au secteur marchand. En effet, seulement 823 euros resteront à la charge de l’employeur pour un temps plein.

 

C.Lourenço