Hautes-Alpes : le pont des Esclots détruit

Hautes-Alpes : le pont des Esclots détruit

TRANSPORT / Il sera remplacé par un nouvel ouvrage pour franchir cette brèche, un chantier qui doit durer 3 mois

 

- Hautes-Alpes - 

 

Après 97 ans de services rendus, le pont des Esclots a été démonté mardi. Il reliait, sur la départementale 420, les communes de Lardier-et-Valença, Vitrolles, Barcillonnette et Esparron mais montrait des signes de vieillissement important. Le Département a donc décidé de le remplacer par un nouvel ouvrage « avec des caractéristiques similaires pour franchir cette brèche de 15 mètres de profondeur, avec une portée de 24,50 mètres de long ». La reconstruction va commencer pour trois mois, avec notamment la réalisation d’une protection de la berge, le renforcement de la fondation de la culée rive gauche. Un enrochement bétonné, constitué d’une semelle de 3 mètres surmontée d’un mur de 3 mètres va être réalisé. La semelle sera ancrée dans la roche mère afin d’éviter l’affouillement de l’ouvrage. Le renforcement sera réalisé après avoir dévié le ruisseau dans des canalisations afin de travailler au sec. Les poutres métalliques du futur pont, toujours en fabrication, seront installées en mai. La circulation est totalement interrompue dans le secteur du pont des Esclots pendant une période d’un peu plus de trois mois. Des solutions alternatives sont possibles pour relier les villages entre eux, notamment par les RD 19, RD 120 et RD 20, qui convergent vers la RD 1085. Le transport scolaire sera adapté pendant la période des travaux, avec en outre un car supplémentaire pour desservir Lardier-et-Valença.

 

C. Cava Michard