Hautes-Alpes : vers une explosion du chômage ?

Hautes-Alpes : vers une explosion du chômage ?

TOURISME / ÉCONOMIE / Une réunion de crise a eu lieu ce mercredi avec les acteurs du monde économique, touristique et politique du territoire

 

- Hautes-Alpes -

 

L’Agence de Développement des Hautes-Alpes et la Chambre de Commerce et d’Industrie prévoient une « hausse spectaculaire du chômage » sur le territoire durant l’année. Ce mercredi, « une réunion de crise » a eu lieu. Les acteurs du monde politique, économique et touristique étaient présents, puisque cette réunion a réuni la préfète, les deux députées, le sénateur, le président du Département, la vice-présidente de la Région mais aussi les représentants de l’Association Nationale des Maires de Stations de Montagne, de Domaines Skiables de France, du Syndicat National des Écoles de ski, de l’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière, de l’Union pour les Entreprises, du BTP, les responsables de la Banque de France, de l’URSSAF, de la DIRECCTE et de Pôle Emploi. La fermeture administrative des remontées mécaniques va engendrer un manque à gagner de 595 millions d’euros pour les stations. Pour la CCI et l’ADDET, les conséquences se feront sentir dans « toutes les vallées, avec une baisse significative du chiffre d’affaires des entreprises » et une hausse du chômage. Car « l’impact est fort en raison de l’interdépendance des secteurs d’activité et d’une économie portée essentiellement par la sphère présentielle » rappelle l’Agence de Développement et la CCI. Cette rencontre devait également permettre au territoire de s’organiser pour « tirer le meilleur parti » des plans de relance. ll s’agissait aussi de faire le point sur les dispositifs de soutien, « d’identifier les manquements (…) et de s’assurer que le Gouvernement les corrige ».

 

A. Vallauri