Hautes-Alpes : le nombre de dossiers de surendettement continue de baisser

Hautes-Alpes : le nombre de dossiers de surendettement continue de baisser

ÉCONOMIE/ Le département des Hautes-Alpes « se caractérise par le plus faible des taux de la région Provence Alpes Côte d’Azur » explique la préfecture

 

- Hautes-Alpes -

 

Le nombre de dossiers de surendettement continue de baisser sur les Hautes-Alpes. Ce mardi, la commission plénière s’est réunie, présidée par la préfète Martine Clavel. Selon Thierry Lefebvre, directeur départemental de la Banque de France, c’est une baisse de 12% par rapport à 2019 avec 236 dossiers présentés. Le département des Hautes-Alpes « se caractérise par le plus faible des taux de la région Provence Alpes Côte d’Azur » explique la préfecture. Toutefois, malgré la possibilité de déposer un dossier de surendettement durant le premier confinement, Thierry Lefebvre observe que « les particuliers ont pu rencontrer des difficultés matérielles dans leurs démarches ». Pour la préfète, « les différentes mesures de soutien à l’activité économique et au pouvoir d’achat mises en place par le Gouvernement ont permis de prévenir une partie des difficultés financières des ménages ». Notez que sur le territoire haut-alpin, les surendettés sont « majoritairement locataires », 21,5% sont en recherche d’emploi et 19,1% sont sans profession. 60% vivent seuls et « sont âgés majoritairement de 35 à 54 ans et 87,6% disposent d’un patrimoine inférieur à 2.000 euros ».

 

A. Vallauri