Hautes-Alpes : rude semaine pour Romain Attanasio

Hautes-Alpes : rude semaine pour Romain Attanasio

SPORTS / Touché aux côtes après une violente chute, le Haut-Alpin reste solide malgré quelques frayeurs

 

- Hautes-Alpes -

 

Sous le soleil et dans la chaleur, le skipper fait face aujourd’hui à une petite période de molle. « J’espère pouvoir me dégager de ce truc-là et rejoindre les alizés, mais c’est encore un petit peu incertain pour les douze prochaines heures », explique-t-il lors de la vacation matinale. Une petite frayeur est venue pimenter sa matinée, « en allumant mon moteur pour recharger les batteries, il s’est ralenti d’un coup. Quand j’ai ouvert la cale, elle était pleine d’eau. Une durite d’échappement s’est cassée. J’ai tout séché et tout remarche. J’ai les mains pleines de cambouis, mais tant que le moteur fonctionne, ça me va ! » Plus de peur que de mal donc pour le Haut-Alpin qui a connu une rude semaine après sa chute mardi dernier, son évanouissement suivi d’une belle blessure aux côtes. L’arrivée dans un climat estival et l’approche de l’équateur – sous 5 jours si tout va bien – fait remonter le moral de Romain Attanasio, toujours ancré à sa 13ème place.

De son côté, Damien Seguin poursuit sereinement dans le top 5 et s’approche doucement de la ligne d’arrivée. Il quitte actuellement les côtes brésiliennes pour se diriger vers l’Equateur à près de 15 nœuds. Bercé par les vagues et sous le soleil, il profite de la journée pour lire.

 

M. Mathieu