Hautes-Alpes : fusillade, Briançon d’Abord se dit inquiet de la montée de la violence

Hautes-Alpes : fusillade, Briançon d’Abord se dit inquiet de la montée de la violence

POLITIQUE / Le groupe d’opposition regrette la réponse donnée par la municipalité, « elle choisit la répression et l’envoie répété des forces de l’ordre comme unique réponse »

 

- Hautes-Alpes -

 

Après la fusillade, mercredi soir, quartier des Toulouzannes, le groupe d’opposition Briançon d’Abord, se dit inquiet de la montée de la violence que connait la commune. Un homme de 24 ans a été grièvement touché aux membres inférieurs mais son pronostic vital n’est pas engagé. Les deux suspects sont toujours recherchés. Ce jeudi, Briançon d’Abord condamne ces agissements. Mais regrette aussi la réponse donnée par la municipalité, « elle choisit la répression et l’envoie répété des forces de l’ordre comme unique réponse ». Pour Briançon d’Abord, c’est donc une réponse « électoraliste » qui est proposée. Pour enrayer les violences et les trafics, ce groupe propose la création d’un foyer de loisirs, l’implantation d’un city stade, tout en souhaitant « des chantiers plus constructifs » pour « créer du lien », et « offrir des perspectives de développement économique et social ».

 

LR



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios