Hautes-Alpes : la pratique de la chasse autorisée par la préfète sous certaines conditions

Hautes-Alpes : la pratique de la chasse autorisée par la préfète sous certaines conditions

ENVIRONNEMENT / Alors que le confinement est mis en place sur le territoire national depuis le 29 octobre, et qu’il limite par conséquent les déplacements des personnes, un cadre dérogatoire existe pour la pratique de la chasse

 

- Hautes-Alpes -

 

La pratique de la chasse autorisée par la préfète sous certaines conditions. Alors que le confinement est mis en place sur le territoire national depuis le 29 octobre, et qu’il limite par conséquent les déplacements des personnes, un cadre dérogatoire existe pour la pratique de la chasse. Ce sont les préfets qui doivent définir les modalités de dérogation. Sur les Hautes-Alpes, la préfète Martine Clavel, par arrêté préfectoral, autorise les actions de chasse en battue et à l’affut pour les sangliers, les cerfs et les chevreuils les mercredis et les samedis. Cette dérogation est mise en place pour les chasseurs membres annuels des associations de chasse ou des chasses privées. Ainsi, les détenteurs d’une carte temporaire ne sont pas concernés par l’autorisation. Notez que les chasseurs doivent se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire et cocher la case « participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative » ainsi que du justificatif fourni par le détendeur du droit de chasse.

 

LR