Hautes Alpes : « je suis en même temps compétiteur et supporter »

Hautes Alpes : « je suis en même temps compétiteur et supporter »

SPORTS / Avant de s'élancer ce dimanche pour le Vendée Globe, le skipper haut-alpin Romain Attanasio était ce vendredi l'invité du 8:30

 

- Hautes Alpes -

 

« Je suis en même temps compétiteur et supporter ». C’est tiraillé que Romain Attanasio va s’élancer ce dimanche des Sables d’Olonne pour le second Vendée Globe de sa carrière. En effet, sa femme Samantha Davies fait également partie des 33 skippeurs qui prendront le départ de la plus grande course de voile au monde. « Ce n’est pas simple à gérer mais le point positif, c’est qu’on va vivre la même aventure ». Une aventure, c’est bien le mot qui définit ce tour du monde en solitaire et sans assistance. Dans le contexte sanitaire qui est le nôtre, on peut même considérer qu’il s’agit du confinement ultime mais pour le Haut-Alpin, ce n’est pas vraiment un problème. « Même si ce n’est pas toujours facile, c’est un confinement choisi. On aura la chance d’être confiné sans masque, au grand air avec la mer et surtout à faire du bateau, ce qui reste notre passion ». Niveau résultats, le natif de Vars espère avant tout arriver et si c’est le cas, il sera assuré d’être dans la première moitié du classement. « Avec ce bateau, je pense qu’on prendra entre 80 et 90 jours mais après la place, je ne sais pas ». L'entretien est à retrouver en intégralité ici.

 

C.Lourenço