Hautes-Alpes : C. Eyméoud demande la réouverture des commerces non essentiels

Hautes-Alpes : C. Eyméoud demande la réouverture des commerces non essentiels

ÉCONOMIE / Le maire d'Embrun a refusé de prendre un arrêté, estimant que cela expose les commerçants à des amendes

 

- Hautes-Alpes - 

 

Chantal Eyméoud demande la réouverture des commerces non essentiels qui assurent les mesures sanitaires. Le maire d’Embrun et vice-présidente de la Région était présente ce samedi matin lors d’un rassemblement pour soutenir le commerce de proximité, « il y a rupture d’égalité » estime l’élue qui craint qu’il soit sacrifié au bénéfice de grands groupes de vente en ligne. Une tribune destinée au président, au Premier Ministre et aux parlementaires des Hautes-Alpes a été cosignée avec l’association des commerçants. Chantal Eyméoud a rejeté par contre la possibilité de déposer un arrêté pour autoriser l’ouverture des commerces dits non essentiels, « nous ne sommes pas dans une République à la carte et les commerçants s’exposeraient à des amendes ».

 

C. Cava Michard