Hautes-Alpes : Roger Didier demande l’équité entre les commerces

Hautes-Alpes : Roger Didier demande l’équité entre les commerces

ÉCONOMIE / Le maire de Gap demande au gouvernement de revoir sa position concernant les petits commerces

 

- Hautes-Alpes -

 

Le maire de Gap, Roger Didier, fait part de son incompréhension face aux décisions de fermeture de la plupart des commerces de proximité non-alimentaire dans le cadre du confinement. Il demande au gouvernement de revoir sa position.

 

« Le commerce de centre-ville a déjà été fragilisé par le confinement du printemps dernier. À moins de deux mois de Noël, ces nouvelles mesures de fermeture menacent fortement l’existence même de ces commerces, de leurs emplois et l’attractivité de notre centre-ville. C’est antinomique avec la volonté affichée par l’État de soutenir les cœurs de ville et leur dynamisme commercial », R. Didier

 

Pour le maire, les commerçants sont en capacité de s’organiser comme ils l’ont démontré depuis le déconfinement. Par ailleurs, suite aux décisions gouvernementales, le maire de Gap a décidé d’annuler les cérémonies du Souvenir qui devaient se dérouler le 1er novembre dès 9h au cimetière de la Chapelle puis au cimetière Saint-Roch.

 

M.Mathieu