Hautes-Alpes : attaques de loups, le maire de Molines en Queyras souhaite qu’une vaste réflexion soit engagée

Hautes-Alpes : attaques de loups, le maire de Molines en Queyras souhaite qu’une vaste réflexion soit engagée
photo : mairie de Molines en Queyras

ENVIRONNEMENT / Un troupeau de bovins a été attaqué quatre fois en un mois à Molines en Queyras

 

- Hautes-Alpes -

 

Un troupeau de bovins attaqué quatre fois en un mois à Molines en Queyras. Ces attaques de canidés ont eu lieu les 18, 23, 29 septembre et 15 octobre sur le même troupeau. Des constats ont été établis par les agents du Parc Naturel Régional du Queyras alors que trois génisses en alpage ont été tuées et une grièvement blessée. L’éleveur devrait d’ailleurs être indemnisé. Mais pour le maire Valérie Garcin-Eyméoud, il s’agit d’une « situation inédite » sur sa commune alors que ce sont désormais des bovins qui sont touchés. Pour elle, c’est une « nouvelle donne » qu’il va falloir prendre en compte car pour les protéger, les moyens mis en place sont différents que sur les ovins. « Sans relancer le débat pro et anti-loups », elle souhaite qu’une réflexion soit menée sur le territoire du Queyras.

 

« Mon interrogation porte sur l’avenir, comment les éleveurs vont pouvoir rester au pays ? », V. Garcin-Eyméoud

 

Valérie Garcin-Eyméoud va écrire à la préfète des Hautes-Alpes, Martine Clavel. Notez que pour l’heure, elle n’a pas eu de retour de la part des parlementaires du département.

 

A. Vallauri