Hautes-Alpes : faciliter le transit par l’Italie en temps de Covid

Hautes-Alpes : faciliter le transit par l’Italie en temps de Covid

TOURISME / Arnaud Mugia, maire de Briançon, demande un assouplissement des lois italiennes

 

- Hautes-Alpes -

 

Le maire de Briançon et président de la Communauté des Communes du Briançonais Arnaud Murgia s’est associé à la SNCF pour demander aux autorités italiennes d’assouplir leurs lois concernant les voyageurs en transit en Italie. En effet, actuellement, il est demandé aux voyageurs de présenter un test de dépistage effectué il y a moins de 72h. Un impératif sanitaire auquel sont soumis les passagers du train Paris-Milan qui transitent d’Oulx vers les stations de ski français. À leur arrivée dans la ville italienne, les voyageurs sont immédiatement pris en charge en bus vers les stations du Briançonnais. 

À la vue de la grande difficulté, en France, d’obtenir un test Covid-19 en moins de 72h, et au vu de la courte durée du transit sur le sol italien avec preuve par un billet de correspondance de se diriger vers le territoire français, il est donc demandé à l’Italie d’étendre le dispositif « DPCM du 07 art 6 comma 7 ». Il s’agira donc d’autoriser les voyageurs à réaliser un transit d’une période inférieure à 36h sans présenter un test négatif lors de l’entrée sur le territoire italien.

 

M.Mathieu