Hautes-Alpes : pas de sénatoriales mais les départementales au menu de la campagne de Jean-Marie Bernard

Hautes-Alpes : pas de sénatoriales mais les départementales au menu de la campagne de Jean-Marie Bernard

POLITIQUE / S’il annonce ne pas être candidat pour les sénatoriales, c’est l’échelle locale qui mobilisera le président du Conseil Départemental dans les urnes

 

- Hautes-Alpes - 

 

Les sénatoriales, il s’était déjà posé la question d’une candidature il y a une dizaine d’années. 2020 : la réflexion était à nouveau engagée pour Jean-Marie Bernard, le président du Département des Hautes-Alpes. S’il dit avoir été sollicité par des élus, une décision avait été prise dès le départ : soutenir le maire de Gap Roger Didier s’il se présentait. Mais après l’annonce de ce dernier de ne pas être candidat, « la réflexion s’était faite jour. Je me suis mis dans la peau d’un candidat ». Une peau qui, semble-t-il, ne lui revêtait pas, « je ne me suis pas trouvé la motivation ni l’intérêt pour cette candidature ».

Désormais, les ambitions politiques de Jean-Marie Bernard se tournent vers un hémicycle qu’il connait bien : le Département. Il sera candidat à sa propre succession.