Hautes-Alpes : « contre toute attente, la saison est en passe de devenir l’année référence »

Hautes-Alpes : « contre toute attente, la saison est en passe de devenir l’année référence »

TOURISME / ÉCONOMIE / Yvan Chaix, directeur de l'Agence de Développement Économique et Touristique des Hautes-Alpes, était l'invité du "8:30" ce jeudi matin

 

- Hautes-Alpes -

 

Covid-19 et tourisme, « il y avait beaucoup d’incertitudes ». Mais depuis, les doutes ont laissé place à un large sourire dans les Hautes-Alpes, « contre toute attente, la saison a été belle et est en passe de devenir l’année référence », explique optimiste Yvan Chaix, le directeur de l’Agence de Développement Économique et Touristique, invité ce jeudi matin du « 8 :30 ». En quelques chiffres, l’activité se montre en croissance de 11 % « soit 11,6 millions de nuitées. Ce qui a emporté le tout, c’est la très forte fréquentation des résidences secondaires ». Un parc qui représente 190.000 lits et qui enregistre une augmentation de 15 % de la clientèle cet été. Quant à la consommation, estimée à 366 millions d’euros, elle aussi progresse. La crise sanitaire a changé les modes de consommation, « 50 % des réservations ont été faites en dernière minute ». Si Yvan Chaix estime que la clientèle étrangère a baissé de 26 % cette saison, elle a été largement compensée par la française « et c’est tout un département qui a profité de l’embellie avec quelques mentions spéciales pour les hautes vallées ».

 

L’économie, et demain ?

« C’est une crise perlée inédite », prévoit le directeur de l’Agence. Une crise difficile, au temps long et qui demande aux entrepreneurs de s’adapter. Mais si 65 % des emplois privés étaient au chômage partiel pendant le confinement, Yvan Chaix se veut optimiste pour la suite. Retrouvez l'entretien dans son intégralité ici.