Hautes Alpes : la Ministre de la Transition écologique s’acclimate au sujet épineux du loup

Hautes Alpes : la Ministre de la Transition écologique s’acclimate au sujet épineux du loup

ENVIRONNEMENT / « Il y a des idées qui germent mais je ne veux pas être la ministre qui arrive, qui fait ses annonces et qui repart »

 

- Hautes Alpes -

 

En visite ce mercredi dans le Champsaur, Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique est venue échanger avec les éleveurs haut-alpins sur la situation du loup dans le département. Avant d’aller sur un alpage d’Orcières, la nouvelle venue au gouvernement a notamment visité à Ancelle le Gaec du Bois Noir géré par Édouard Pierre, président des Jeunes Agriculteurs 05. Des rencontres positives pour Barbara Pompili qui ne compte pas faire des effets d’annonce.

 

« Il y a des idées qui germent mais je ne veux pas être la ministre qui arrive, qui fait ses annonces et qui repart », B.Pompili

Le second temps de cette visite ministérielle était dédié à la présentation des travaux de l’Atlas de la biodiversité communale de Saint Léger les Mélèzes et de Saint Jean Saint Nicolas. Ce programme soutenu par l’Office Français de la Biodiversité, permet aux communes de mener un inventaire précis et cartographié des habitats, de la faune et de la flore grâce à des experts. Un sujet qui tient spécialement à cœur de Barbara Pompili, ancien Secrétaire d’État à la biodiversité sous la présidence de François Hollande.

 

C. Lourenço



2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios